IWC Aviateur - Bracelets - Horloger-paris.com

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

IWC Aviateur - Bracelets

IWC 3201 Bracelet Pilot's Watch Antoine de Saint Exupéry : IWA21700 : IWC Accessoires : 151,67 €

IWC 3201 Bracelet Pilot's Watch Antoine de Saint Exupéry
Horloger Paris IWC Accessoires IWA21700
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12750-iwc-3201-bracelet-pilot-s-watch-antoine-de-saint-exupery.html
151.67Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC 3201 Bracelet Pilot's Watch Antoine de Saint Exupéry Nouveau

IWC 3201 Pilot's Watch Antoine de Saint Exupéry IWA21700 Marron

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Descriptif en cours de réalisation

IWC 3251 Bracelet Pilot's Watch UTC : IWA12935 : IWC Accessoires : 233,33 €

IWC 3251 Bracelet Pilot's Watch UTC
Horloger Paris IWC Accessoires IWA12935
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12735-iwc-3251-bracelet-pilot-s-watch-utc.html
233.33Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC 3251 Bracelet Pilot's Watch UTC Nouveau

IWC 3251 Pilot's Watch UTC IWA12935 Marron

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

IWC 3251 Pilot's Watch UTC IWA11535 Bleu - Disponible sur Horloger-.com : le site de vente en Ligne des Champs d'Or - IWC

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Bracelets montres alligator IWC Accessoires " CIWA12935"

Descriptif en cours de réalisation

IWC 3251 Bracelet Pilot's Watch UTC : IWA13653 : IWC Accessoires : 1 325,00 €

IWC 3251 Bracelet Pilot's Watch UTC
Horloger Paris IWC Accessoires IWA13653
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/13267-iwc-3251-bracelet-pilot-s-watch-utc.html
1325.00Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC 3251 Bracelet Pilot's Watch UTC Nouveau

IWC 3251 Pilot's Watch UTC IWA13653

IWC Bracelet Pilot's Watch HandWound : IWA32404 : IWC Accessoires : 151,67 €

IWC Bracelet Pilot's Watch HandWound
Horloger Paris IWC Accessoires IWA32404
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12844-iwc-bracelet-pilot-s-watch-handwound.html
151.67Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC Bracelet Pilot's Watch HandWound Nouveau

IWC 3254 Pilot's Watch Hand-Wound IWA32404 Noir

IWC Bracelet Pilot's Watch HandWound : IWA32407 : IWC Accessoires : 151,67 €

IWC Bracelet Pilot's Watch HandWound
Horloger Paris IWC Accessoires IWA32407
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12749-iwc-bracelet-pilot-s-watch-handwound.html
151.67Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC Bracelet Pilot's Watch HandWound Nouveau

IWC 3254 Pilot's Watch Hand-Wound IWA32407 Marron

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Bracelets montres veau IWC Accessoires "IWA32407"

Descriptif en cours de réalisation

IWC Bracelet Pilot's Watch - pour boucle ardillon : IWA11534 : IWC Accessoires : 233,33 €

IWC Bracelet Pilot's Watch - pour boucle ardillon
Horloger Paris IWC Accessoires IWA11534
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12823-iwc-bracelet-pilot-s-watch-pour-boucle-ardillon.html
233.33Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC Bracelet Pilot's Watch - pour boucle ardillon Nouveau

IWC 3255 Pilot's Watch IWA11534 Noir

IWC Bracelet Pilot's Watch : IWA12935 : IWC Accessoires : 233,33 €

IWC Bracelet Pilot's Watch
Horloger Paris IWC Accessoires IWA12935
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12736-iwc-bracelet-pilot-s-watch.html
233.33Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC Bracelet Pilot's Watch Nouveau

IWC 3255 Pilot's Watch IWA12935 Marron

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Bracelets alligator MONTRES IWC accès "BIWA12935"

Descriptif en cours de réalisation

IWC Bracelet Pilot's Watch : IWA19416 : IWC Accessoires : 1 325,00 €

IWC Bracelet Pilot's Watch
Horloger Paris IWC Accessoires IWA19416
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/13269-iwc-bracelet-pilot-s-watch.html
1325.00Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC Bracelet Pilot's Watch Nouveau

IWC 3255 Pilot's Watch IWA19416

IWC Bracelet Pilot's Watch : IWA34616 : IWC Accessoires : 391,67 €

IWC Bracelet Pilot's Watch
Horloger Paris IWC Accessoires IWA34616
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12876-iwc-bracelet-pilot-s-watch.html
391.67Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC Bracelet Pilot's Watch Nouveau

IWC 3255 Pilot's Watch IWA34616 Marron

IWC 3261 Bracelet Pilot's Watch UTC Antoine de Saint Exupéry : IWA21700 : IWC Accessoires : 151,67 €

IWC 3261 Bracelet Pilot's Watch UTC Antoine de Saint Exupéry
Horloger Paris IWC Accessoires IWA21700
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12753-iwc-3261-bracelet-pilot-s-watch-utc-antoine-de-saint-exupery.html
151.67Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC 3261 Bracelet Pilot's Watch UTC Antoine de Saint Exupéry Nouveau

IWC 3261 Pilot's Watch UTC Antoine de Saint Exupéry IWA21700 Marron - Disponible sur Horloger-.com : le site de vente en L

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

Agrandie à la dimension du boîtier de 44 mm, l’interprétation moderne de cette ancêtre de toutes les montres d’aviateur d’IWC possède le cadran de l’original, une petite seconde et une lunette tournante réglable dans les deux sens avec le triangle lumineux monté de l’intérieur.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la mon

IWC 3706 Bracelet Pilot's Watch Chronraph Automatic : IWA12935 : IWC Accessoires : 233,33 €

IWC 3706 Bracelet Pilot's Watch Chronraph Automatic
Horloger Paris IWC Accessoires IWA12935
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/12738-iwc-3706-bracelet-pilot-s-watch-chronraph-automatic.html
233.33Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC 3706 Bracelet Pilot's Watch Chronraph Automatic Nouveau

IWC 3706 Pilot's Watch Chronograph Automatic IWA12935 Marron

IWC 3706 Bracelet Pilot's Watch Chronographe Automatique : IWA13653 : IWC Accessoires : 1 325,00 €

IWC 3706 Bracelet Pilot's Watch Chronographe Automatique
Horloger Paris IWC Accessoires IWA13653
IWC Accessoires
http://www.horloger-paris.com/fr/iwc-aviateur-bracelets/13270-iwc-3706-bracelet-pilot-s-watch-chronographe-automatique.html
1325.00Les Champs d Or En stock ! Commandez maintenant ! IWC 3706 Bracelet Pilot's Watch Chronographe Automatique Nouveau

IWC 3706 Pilot's Watch Chronograph Automatic IWA13653

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la mon

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre IWC construits en série depuis longtemps. Pour mettre la montre à l'abri des champs magnétiques, le nouveau mouvement automatique a été prouvu  d'un boîtier techniquement semblable à celui de la montre Aviateur Mark 11 et logé dans une enveloppe internet supplémentaire en fer doux, avec cadran également en fer doux.

Elle a presque toutes les fonctionnalités importantes : par exemple un cadran noir avec des aiguilles et des chiffres lumineux de grande taille qui a servi de modèle pour le perfectionnement du classique design cockpit et, plus tard, pour certaines aussi, un mouvement avec pièces de l’échappement amagnétiques.

A travers le fond en verre saphir, on aperçoit deux "citations stylistiques" qui rappellent les premiers calibres Jones de 1968 : le pont  trois quarts platine en maillechort ainsi que la flèche Jones. La queue de raquette surdimensionnée était déjà utilisé par le fondateur d'IWC pour régler avec précision la fréquence d'oscillation et est considérée aujourd'hui comme le trait caractéristique des montres Jones.

Toutes les personnes travaillant à proximité de courants magnétiques, dont les ingénieurs, les techniciens et les médecins, pouvaient dès lors se fier à leur montre dans l'exercice de leur activité. La famille de montres Ingenieur est aujourd'hui l'incarnation d'un style de montres fonctionnelles et extrêmement robustes, conçues pour résister parfaitement à l'eau, aux chocs, aux vibrations et aux changements de températures.

Rien d'étonnant à ce que l'interprétation moderne de la "mère de toutes les montres Aviateur IWC" soit prodigieuse que le modèle historique, vu que le look classique  des instruments d'un cockpit, avec aiguilles et chiffres luminescents sur cadran noir, s'est imposé jusqu'à aujourd'hui. D'un point de vue technique, la montre Aviateur Remontage Manuel avec lunette tournante et flèche repère est la pointe du progrès.

Dans la version de l'IWC Vintage Collection, un mouvement de montre de poche de la famille des calibres 98000, avec remontage manuel, grand balancier à vis et spiral Breguet, vient remplacer le calibre 83 d'origine. Le calibre de base remonte aux années 1930 et fait partie des mouvements de montre

IWC Aviateur - Bracelets

Catégories en rapport :