Breitling - Horloger-paris.com

Depuis + de 25 ans

Du lundi au jeudi : 10h / 19h
Le vendredi : 10h / 16h

6 Avenue Franklin Roosevelt - Paris
www.horloger-paris.com

panier
 

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Breitling

Breitling

Breitling

 

Les ailes de la performance

Dans les années 1980, porter une Breitling était un signe extérieur de réussite sociale. Trente ans après, les modèles de cette marque suisse, spécialisée depuis sa création dans les montres d'aviation, sont achetés pour ce qu'ils sont : des chronographes fiables, fonctionnels. Et très professionnels.

Lorsque Breitling débarque en France en 1986, la marque est quasiment inconnue. Seuls quelques amateurs savent que c'est là une vieille maison, fondée en Suisse en 188c par un certain Léon Breitling, et qu'elle propose des instruments de mesure du temps conçus pour les pilotes d'avion. La marque lance alors une campagne de publicité très percutante qui installe sa notoriété en France et lui permet de multiplier ses ventes par trente... Avec leurs tailles imposantes, leurs multiples déclinaisons en or, leurs fonctions très pointues, les chronographes Breitling font grand tapage et deviennent dans l'Hexagone des sortes de statut-symboles de l'époque. Mais, à la fin des années 1990, le "phénomène Breitling" s'essouffle. La marque décide d'améliorer la qualité de ses modèles en soumettant l'intégralité de sa production au COSC, qui garantit une haute précision de marche. Avec deux cent trente mille pièces par an, Breitling est aujourd'hui l'une des rares marques de montres dont tous les sujets sont certifiés chronomètres. En outre, le succès actuel de cette entreprise tient à sa spécialisation dans l'aviation, qui remonte au début du siècle dernier.
En effet, des 1915, Breitling fournit des instruments de bord pour aviateur avec notamment de premiers chronographes-bracelets. En 1923, la marque innove en développant le premier poussoir de chronographe indépendant – auparavant, la mise en marche et la remise à zéro s'effectuaient par le biais de la couronne. En 1934, la société développe un second poussoir de remise à zéro. Cette invention, qui permet le cumul de plusieurs temps courts, donnera au chronographe sa configuration actuelle. Dans les années 1940, l'horloger devient le fournisseur officiel de la Royal Air Force et sort le Chronomat, premier chronographe doté d'une règle à calcul circulaire pour la navigation aérienne. Cette fonc¬tion qui permet aux pilotes d'effectuer en vol les calculs nécessaires sera développée sur la Navitimer : lancée en 1952, cette montre-instrument équipée d'un "computer d'aviation" deviendra très rapidement une référence horlogère dans l'aéronautique et un des piliers de la marque. Enfin, en 1969, Breitling, qui utilisait surtout des ébauches Vénus dans ses modèles à remontoir manuel, participe avec Dubois Depraz, Hamilton-Hren et Heuer-Leonidas au développement du Chrono-Matic, premier mouvement chronographe automatique de l'histoire avec micro rotor.
Aujourd'hui, si la majorité des calibres mécaniques de Breitling sont développés à partir de bases ETA et/ou Valjoux, la marque a présenté en 2009 son premier mouvement 100 % maison. Cinq années de développement ont été nécessaires pour manufacturer ce BO1, un chronographe automatique à roue à colonnes qui compte 346 composants et est doté d'un changement de date rapide et d'une réserve de marche de plus de soixante-dix heures. Avec ce calibre, Breitling entre dans le cercle très fermé des manufactures suisses capables de fabriquer ce type de pièce. L'entreprise devrait en produire cinquante mille par an. Quant aux modèles à quartz, ils sont depuis 2001 équipés des mouvements SuperQuartz, dix fois plus précis que le quartz ordinaire. Précision, fiabilité, robustesse caractérisent les modèles de cet horloger. A commencer par l'un de ses produits leaders, le Chronomat : relancé en 1984 pour les pilotes de la patrouille italienne Frecce Tricolor', ce chronographe a fait l'objet de plusieurs remaniements. Ainsi, le Chronomat Evolution, étanche à 300 mètres, offre un boîtier plus généreux et toujours la célèbre lunette à "cavaliers", des index mobiles qui permettent de mémoriser un temps tout en facilitant le maniement de la lunette. Le mouvement à remontage automatique n'a pas changé (calibre 13 et 28 800 alternances par heure). Avec un prix oscillant autour de 3 400€, c'est l'un des chronographes automatiques suisses les plus vendus au monde. Les puristes lui préféreront le Chronomat B01, premier à accueillir le mouvement chronographe BO1 de la manufacture (autour de 5000 €).
Autre modèle emblématique, la Navitimer, dont la célèbre règle à calcul circulaire permet aussi de convertir les miles en miles nautiques ou en kilomètres, de faire une règle de trois ou de donner des taux de change entre deux monnaies. Outre le modèle automatique de base (autour de 3 500 €), elle existe avec fonction fly-back (Navitimer Heritage), avec un second fuseau horaire (Navitimer World) ou en quantième avec phases de lune (Montbrillant).
Breitling a également développé une ligne très pointue de montres multifonctions à quartz pour les professionnels de l'aviation. Telle l'Aerospace, dont l'affichage digital et analogique est d'une grande lisibilité, ou encore l'Emergency, munie d'un micro-émetteur de détresse fonctionnant sur la fréquence de détresse de l'aviation. Pour les amateurs de plongée, citons la Superocean Heritage, réédition d'un modèle lance en 1957. Etanche à 200 mètres, cette montre automatique ne manque pas de style.
Dans un autre domaine, la marque a signe en 2003 un partenariat avec le constructeur automobile Bentley. II en résulte une ligne de montres Breitling for Bentley, susceptible de toucher une clientèle de prestige. Outre trois chronographes automatiques (dont un modèle chronomètre les temps au 8ème de seconde, un autre affiche une grande date, et une heure sautante, la Flying 8), Breitling s'est lancé dans la complication horlogère avec la Bentley Mulliner Tourbillon : le concept est calque sur celui des voitures Bentley qui peuvent être personnalisées par Mulliner selon les goûts de leur propriétaire. A montre spéciale, calibre d'exception : le tourbillon est conçu par Renaud et Papi (Audemars Piguet). Une curiosité.
 

Breitling - Rééditions actuelles

 

Dans le désert du Colorado, il est une oasis où le temps semble s'être arrêté. Un îlot de verdure conçu comme un cocon où tout le gotha californien vient savourer la douceur des heures ralenties par le soleil... Nous sommes en 1960, à Palm Springs. Ici, loin du tumulte d'une société en pleine émancipation consumériste, loin des yé-yé et du scopitone, Robert Doisneau a photographié un American Dream lové au beau milieu d'une région hostile et aride. A travers son regard amusé se dévoile un microcosme en technicolor dont les instants immortalisés sur la pellicule respirent l’euphorie des années d'après-guerre. A ces clichés surannés aujourd'hui compilés dans l'ouvrage Palm Springs 1960 (Editions Flammarion), nous avons choisi d'associer des montres empreintes des vertus du passé.

Les parallèles ainsi formés mettent en scène des rééditions actuelles de modèles historiques dont le design vintage célèbre l'esprit non-conformiste des années 50 et 60.

Réédition du premier chronographe-bracelet à voyager dans l'espace en 1962, la Breitling Cosmonaute Limited Edition atterrit dans le système solaire de Palm Springs. Indiquant les 24 heures du jour sur un seul tour de cadran, elle est équipée du bracelet rigide à trous Air Racer, hommage à une icône du design moderne des années 1960.

Breitling

S'inscrire à la newsletter

Contact

Les Champs D'Or‎ - 6 Avenue Franklin Roosevelt - 75008 Paris - France
Métro lignes 1 et 9

Tél. +33 1 40 76 02 02
Accueil téléphonique de 09h30 à 18h00, hors week end

Nous contacter par email